La chine a du mal à payer ses fonctionnaires.

Leiyang, une ville de plus d’un million d’habitants dans le centre de la Chine, n’a pas payé ses fonctionnaires le mois dernier après une chute importante des recettes publiques.

Le combat contre la surproduction et un meilleur environnement de la Chine fait des victimes.

En effet, le dernier gouvernement local a montré des signes de stress financier dans le cadre des réformes en cours du président Xi Jinping.

Le mois dernier, les travailleurs payés par le gouvernement dans la ville de la province de Hunan ont commencé à s’inquiéter lorsque leur salaire n’a pas été payé le 15 du mois comme d’habitude. Ils n’avaient toujours pas été payés au début du mois de juin, ce qui a incité certains employés à demander des explications aux autorités.

Le bureau des finances de Leiyang a répondu dans une lettre datée du 5 juin, diffusée en ligne et confirmée par le SCMP, que la ville avait une « grave pénurie » de réserves de liquidités pour payer le personnel et que le déficit budgétaire du gouvernement s’aggravait chaque année.

cm2.jpg

La lettre disait que le bureau s’assurerait que le personnel retraité reçoive d’abord les paiements dus et avait demandé aux autorités provinciales de transférer les fonds nécessaires pour maintenir le gouvernement à flot.

Les gouvernements locaux à travers la Chine subissent des pressions croissantes pour générer suffisamment de revenus pour couvrir leurs dépenses, alors que Pékin continue à réduire les sources de revenus telles que les frais et les taxes, et à resserrer les vis sur les industries polluantes telles que le charbon et l’acier.

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre des réformes structurelles introduites par Xi en 2015, qui comprennent des mesures visant à réduire l’effet de levier de l’économie et à réduire les capacités excédentaires en charbon et acier notamment. Avec une population d’environ 1,3 million d’habitants, Leiyang est riche- Le gouvernement a déclaré qu’il dispose de 5,6 tonnes de réserves récupérables de charbon.

Mais alors que l’économie provinciale a connu une croissance de 8 % l’an dernier – plus rapide que la moyenne nationale – l’industrie charbonnière autrefois lucrative de Leiyang se rétrécit depuis 2012. Cela a réduit les frais administratifs payés au gouvernement d’un milliard de yuans (plus de 130 millions d’euros) – près de la moitié des recettes annuelles totales de la ville en 2017 – au cours des cinq dernières années. Les revenus de la ville ont chuté de plus de 18 pour cent l’an dernier de 2016 à environs 2,2 milliards de yuan, selon son rapport annuel.

Ses revenus pour l’année se terminant en mai, soit environ 800 millions de yuans, sont déjà en baisse de 15 % par rapport à la même période de l’année précédente.

cm1
La chine n’a toujours pas réglée sa bulle immobilière.

Pendant ce temps, dans l’ensemble de la province, les profits des grandes sociétés d’électricité alimentées au charbon ont été réduits de plus de 70 % l’an dernier en raison des prix élevés du charbon après que les autorités aient pris des mesures visant à réduire la surcapacité et à l’application des règlements environnementaux.

Plus tôt, cette année, la Chine a réduit son ratio de déficit budgétaire pour la première fois depuis 2012, à 2,6 % du produit intérieur brut. La croissance des recettes publiques devrait également ralentir cette année, passant de 7,4 % à 6,1 %, tandis que les dépenses devraient augmenter de 7,6 %.

L’agence de notation internationale Standard and Poor’s a déclaré en mars que les écarts financiers des collectivités locales pourraient passer de 8,7 pour cent du PIB de la Chine en 2017 à 11 pour cent cette année, leurs recettes étant comprimées par les réductions d’impôts et de taxes et par les pressions exercées par Pékin en faveur de la croissance grâce à l’investissement public.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s