Le pouvoir du president Xi

Le pouvoir du président Xi

Xi à consolider son pouvoir la première année. Il s’est débarrassé de tous les problèmes par une vive campagne anticorruption. Cette campagne a d’ailleurs été déclarée comme sans fin par le membre du comité Wang Qishan. Elle a double emploi pour le régime de Xi. En plus de virer les concurrents possibles, elle renforce la popularité de Xi. Lui comme ses proches ont peu de chance d’avoir un dossier de corruption en attend dans les médias nationaux contrôlés étatiquement. De plus le mouvement de séparation entre le parti communiste chinois et le gouvernement amorcé par Deng a complètement été pris à contre-courant. Le pouvoir en chine est centralisé autour du parti, le chef a renforcé ses pouvoirs sur ce même parti. Xi est le chef de la partie. Xi a le pouvoir en chine. La loyauté envers lui est devenue un prérequis à la survie.

La commission de discipline

La commission de discipline du parti dirige la lutte anticorruption. Comme souvent depuis le règne de Xi, elle avance en dehors des lois, sous le contrôle direct non officiel de Xi. Elle peut kidnapper, puis exclure du parti avec des aveux télévisés n’importe qui. De nombreux milliardaires ,militaires et avocats hostiles à Xi; ou du moins pas assez enthousiaste , on disparut puis réapparu avec des idées plus claires.

Cette commission est le bras armé du code chinois qui remonte à Qin Shi Huang. Information qui n’est évidemment pas criée sur les toits par les hautes pontes de la partie. La tendance est plutôt de se réclamer des enseignements sages de Confucius. Le légalisme chinois est beaucoup plus important. Ses lois étaient déjà utilisées pour garantir la soumission par peur du peuple chinois soutenu par la culture du secret et du dirigeant charismatique. Plutôt que l’évènement des Chinois, elle cherche l’absence de non-soulèvement. Ou plutôt avec une vision chinoise, elle cherche l’événement chinois par l’absence de soulèvement.

Le contrôle de la population chinoise

Pour cette même raison de l’événement chinois. Les médias sont priés d’aimer le parti, de protéger le parti et de servir le parti. Citation officielle du gouvernement. Mieux vaut donc ne pas leur faire entièrement confiance pour trouver les actes contre les droits de l’homme commis par le régime. Pourtant certains avocats, reportant qu’ils ont été enfermés voire torturés . Aujourd’hui tous les avocats se doivent de jurer fidélité en premier lieu au parti communiste. Devenant plus des vecteurs du légalisme cité au paragraphe précède.

La construction politique des Chinois a deux buts, dénoncer certaines valeurs occidentales et encenser à l’inverse le Marxisme. Marxisme dont l’origine occidentale n’est d’ailleurs pas très bien enseignée dans les écoles de l’empire du Milieu. Exemples : en 2016 l’administration des médias a banni tout objet de promotion de la « vie à l’occidentale », en insistant au contraire sur la nécessité des médias de n’utiliser que des informations approuvées par le gouvernement. Ou encore : le ministère des Affaires civiles a dénoncé la pratique de nommer les nouveaux logements à destination de la classe moyenne par des noms de culture européenne comme « printemps de paris », ceci étant considéré comment endommageant la dignité et souveraineté nationale .

Xi lui-même a désigné des sujets universitaires tabous , parmi ceci : la démocratie ou la liberté d’expression, pendant ce temps la fille du même homme étudie a Harvard.

Xi ring peint prend tout de même le soin de garder des amis de confiance, la plupart on des points communs, de la même région où leur chef ( le Shaanxi) a passé une année pendant la révolution culturelle , et où son propre père est né . Le rêve chinois avance. Il lui faut le soutien de son armée.

pexels-photo-279225.jpeg

Le contrôle de la sécurité intérieur et extérieur.

Elu de justesse ( par le partie) a eu la brillante idée d’attendre deux ans avant de s’emparer du pouvoir militaire composé de l’armée ( 2 millions d’hommes en ce moment), et de la police ( forte d’un million d’agents). Encore une fois principalement par son outil favori, qu’est l’accusation de corruption contre les plus sensibles de se révolter, accompagné par la centralisation du commandement. En premiers lieux les généraux chinois ont fait le même choix que la Russie de Poutine : réduire l’effectif, en améliorer le matériel et son entraînement , faire des forces de missiles et anti- missiles une priorité. En plus de l’exemple de son voisin du Nord, la Chine se concentre sur le renforcement de sa flotte, extrêmement stratégique.

En 2016 il prit le poste de commandant en chef, même le grand Mao n’avait pas osé. Xi avait définitivement pris le contrôle d’une armée qui lui était dévolue . Pour ce qui était de la police il a dû exclure Zhou Yongkang, un membre du Politburo qui avait gagné en influence dans le domaine législatif et sécuritaire. Il était aussi un membre influant de la bande à Shanghai ( qui avait le pouvoir avant Xi et certains contacts avec plusieurs puissances étrangères). Magna du pétrole et du gaz, en 2014 il est condamné à perpétuité pour: recel et corruption, abus de pouvoir; et révélation intentionnelle de secrets d’État. Xi prit directement tous ces postes influents tournant autour de la sécurité. Ses amis sont installés aux positions clés. Tout moyen en dehors de la légalité est alors possible pour le rêve chinois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s