Le taux de croissance économique : Sa source

Le taux de croissance économique : Sa source

La croissance en France depuis 1950 n’a pas été obtenue par une augmentation de la quantité de travail mais par l’augmentation fulgurante de la productivité ( de la qualité) du travail.

Le rôle du volume des facteurs de production

La hausse du volume des facteurs de production (facteur travail: ensemble du travail humain; facteur capital: ensemble des moyens de production dont a besoin un producteur pour son activité) dans un pays favorise la croissance économique, comme le montre l’utilisation d’une fonction de production. C’est ce qui s’est passé entre 1950 et 2000 en France.

Dans les faits, on constate que l’essentiel de cette croissance provient d’une élévation de la productivité du travail et assez peu de la quantité de travail. Certes, le nombre d’emplois est en hausse, mais on assiste à long terme à une formidable réduction du temps de travail. Par exemple, en France, en 50 ans, le PIB a été multiplié par plus de 4, le nombre de travailleurs a augmenté de 40 % et le temps de travail s’est réduit de plus de 25 %.

La production totale peut augmenter de plusieurs manières :

Avec un effet quantitatif:

Avec une augmentation de la quantité de machines

Avec une augmentation de la quantité de salariés

C’est alors une croissance extensive

Avec un effet mélioratif:

Avec une augmentation de la productivité horaire (PGF= augmenter de la y horaire de K et L) exemple: stage, remplacement des machines

C’est alors une croissance intensive.

Le rôle du progrès technique.

Toutefois, quand on analyse les contributions des facteurs de production à la croissance, on constate un « résidu » inexpliqué. Autrement dit, le simple accroissement de la quantité de travail et de capital ne suffit pas à expliquer la totalité de la croissance économique. Selon l’économiste américain Solow, ce résidu, qui correspond à la productivité globale des facteurs ( résultat du rapport entre la production et le volume facteurs de production utilisés) résulte essentiellement du progrès technique( résultat des innovations, c’est a dire de l’application industrielle et commerciale d’une invention introduisant des nouveautés dans les produits ou les méthodes de production).Par exemple, des travailleurs équipés d’outils innovants deviennent plus efficaces et on constate alors une augmentation de la productivité du travail. Ou encore, une meilleure organisation du travail (exemple: le travail à la chaîne) peut améliorer la PGF ( le capital et le travail plus efficace).

Le rôle essentiel de l’accumulation du capital

Le progrès technique est lui-même stimulé sur le long terme par l’accumulation du capital, autrement dit des investissements, c’est a dire les dépenses réalisées par les entreprises, les administrations et les ménages afin de maintenir ou d’améliorer leurs capacités productives sur le long terme. Les investissements permettent ainsi de moderniser le capital et de le rendre plus productif. Par exemple, les investissements permettent ainsi de moderniser le capital et de le rendre plus productif.

Par exemple les investissements immatériels (R et D) sources d’innovations que vont incorporer les nouvelles machines ( ex.: tracteur guidé par GPS). De même, la formation continue des salariés va les rendre plus efficaces.

Il existe 2 types d’investissements :

-l’Investissement matériel ( ex.: Robot)

-l’Investissement immatériel ( ex.: R et D, pub, marketing, logiciel, formation des salariés)

Il y a plusieurs Fonctions pour l’Investissement:

-l’Augmentation de la capacité ( ex.: achat d’une nouvelle machine)

-Augmentation de la productivité ( ex: achat d’une machine qui incorpore du produit technique

-Remplacement du K (capital) obsolète ( ex.: remplacement d’une machine à écrire par un ordinateur).

Screen Shot 2018-02-13 at 16.04.19
Hjalmar Horace Greeley Schacht, créateur du Reichsmark (1924)

Les déterminants sociaux et institutionnels de la croissance

Le rôle des institutions des droits de propriété

Une partie de la croissance économique est également imputable à l’action positive de certaines institutions ( contraintes, règles qui structurent les relations économiques et sociales dans un pays) sur l’activité économique. Par exemple, des règles de droit et un système judiciaire efficace peuvent inciter des individus à développer leurs projets car ils permettent le respect des droits de propriété ( droit d’user ou de disposer d’un actif ou d’un produit et de ses revenus) et récompensent les inventeurs grâce au mécanisme des brevets. Ainsi se dégagent des perspectives de profits qui peuvent inciter des individus à innover. A contrario, les pays où les règles de droit ne sont pas respectées n’encouragent pas le développement de l’activité économique.

Toutefois, ces institutions et droits de propriété peuvent poser des problèmes considérables. Par exemple, les brevets déposés sur certains médicaments peuvent empêcher des États de pouvoir reproduire ces mêmes médicaments à bas coûts afin de permettre de soigner plus efficacement les catégories les plus pauvres de leur population.

( Brevets —-> monopole temporaire —> augmentation des profits.

Le rôle des pouvoirs publics et la théorie de la croissance endogène

Croissance endogène: croissance résultant de facteurs qui dépendent du fonctionnement de l’économie ( niveaux d’éducation, efforts de recherche, état des infrastructures) et qui permettent d’augmenter les gains de productivité.

Les théories de la croissance endogène ont redonné une forte légitimité à l’interview de l’État dans l’économie. Certaines de ses actions, comme l’encouragement de la recherche publique ou la formation de la population peuvent générer des externalités positives sources d’innovations. De même, développer des infrastructures collectives efficaces ( ports, aéroports, etc.) permet d’améliorer et de stimuler l’activité économique.

Certains de ces investissements vont générer des externalités positives qui peuvent entretenir une dynamique de croissance endogène ( théorie selon laquelle le système économique peut générer lui-même du progrès technique). Par exemple, les investissements en R et D, la formation des salariés ou encore la stimulation de la recherche publique peuvent débuter sur du progrès technique qui va améliorer la PGF.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s