A la recherche d’un idéal. CHAP 5

Chapitre précédent 

Elle s’appelait Telma, comme le disait les articles elle était la championne de lutte, ça fait quelques années qu’elle ne pratique plus ce sport mais sa réputation de dur à cuire n’a pas changé d’après les dires de ses anciens maris. Cela faisait un petit moment que je ne t’avais pas vu dans le coin Phopho, dit-elle. Mon « ami » s’excusa de ne pas être revenu plus souvent, mais avec les Kurozeto dans le coin, il vaut mieux ne pas attirer son attention a t-il expliqué. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait, comment se fait-il que vous vous connaissez ai-je répliqué. Phopho et Telma se connaissaient depuis leur tendre enfance, avant même que les Kurozeto ne s’en prennent aux proches de Phopho. Telma m’expliqua que dans le bar, ils avaient pour mot de passe le nom de la boisson suivante : « Bjoikerl », uniquement ceux qui souhaitaient rentrer en contact avec elle devaient impérativement commander cette boisson. C’était assez astucieux en effet, je l’ai remerciée pour le coup de main, sans elle et son acolyte nous serions probablement dans de beaux draps. Telma me demanda ce que je faisais avec Phopho, d’habitude il se débrouille toujours seul et ne demande jamais l’aide de qui que ce soit m’a t-elle dit. Cela ne m’étonnais même pas, je regardais mon compagnon de voyage et me hocha la tête tout en me disant que je pouvais me présenter à elle car il s’agit d’une personne de confiance. Sans hésiter j’ai commencé à dire qui j’étais et d’où je venais. Elle m’a interrompu pour me dire qu’elle était désolée pour ce qu’il s’était passé à Chanal, je ne lui avais pourtant rien précisé de cela, il s’avère qu’elle était déjà au courant de ça. Elle m’expliqua par la suite qu’il y a beaucoup d’informations qui circulent dans le bar, et que rien ne s’oublie. Ceci explique cela, j’imaginais. Certains Kurozeto ont dû venir ici et ont raconté ce qu’ils s’étaient passé…. Mais alors combien de personnes étaient au courant me suis-je demandé. Pour être honnête envers moi même, je ne voulais pas connaître la réponse. A quoi bon se mettre la pression… Telma nous demanda ce que nous faisions ici, pour revoir son ami Phopho, ce n’était pas pour des broutilles. Nous sommes allés droit au but, nous lui avions demandé si elle avait quelques informations concernant les Rolelys, plus particulièrement le Doyen. Ca s’est passé il y a tout de même longtemps cette histoire, elle avait peur de ne pas se souvenir de ce qui a été dit lors des premiers jours après l’attaque des Kurozeto. Tout ce dont elle se rappelait c’est les localisations des usines, mais aucune information par rapport au Doyen où à une autre personne ne lui était parvenu. Nous devions nous hâter, le temps nous est compté, je pense qu’il nous est impossible de recevoir plus d’info que cela, nous ne voulions pas prendre plus de temps à Telma, nous l’avions remercié pour les coordonnées des usines, je la sentais assez triste, elle voulait nous aider davantage mais elle ne pouvait rien faire d’autres. En quittant le bar, elle pris les avis de recherches puis les déchira et nous a fait un clin d’œil. Nous nous sommes approchés du vaisseau garé à quelques mètres de là. Au moment où nous avons ouvert la porte, une ombre grandissait de plus en plus derrière nous, nous nous sommes retournés, et Telma se tenait droit devant nous. Elle souhaitais venir avec nous, elle en avait marre de rester dans sa taverne à faire la loi et à vivre la même routine. Cette soif d’aventure lui rappela sa jeunesse, nous ne pouvions pas la faire changer d’avis, son acolyte allait s’occuper du bar durant son absence. Nous étions parti à trois direction l’usine la plus proche espérant avoir quelques information sur le Doyen. Pendant le trajet Telma me demanda de lui raconter en détail l’attaque des Kurozeto sur Chanal, quels armes ils utilisaient, leur stratégie, combien de soldats ils disposaient etc… Ce dont elle ne se doutais pas c’est concernant le phénomène lors de notre mort. Elle avait déjà remarqué plusieurs planètes se rapprochant de la station, je me sentais obligé de lui raconter. Au point où nous en sommes, il est sans doute intéressant de le faire savoir à ceux qui ont de bonnes intentions. Je ne connaissais certes pas Telma mais elle m’inspirais confiance, voir plus confiance en elle qu’en Phopho. Je me suis rendu-compte que nous ne jouions pas dans la même cours eux et moi, ces deux là possédaient des atouts hors-normes, alors que ce n’était pas mon cas. Je me sentais en sécurité et commençais à croire que nous pourrions réussir nos objectifs, un sourire est apparu de mon visage. Phopho pourtant de dos me pris par surprise et me demanda pourquoi je souriais aussi bêtement. Après quelques secondes de réflexion je lui ai répondu « pour rien ». Plus tard, j’ai demandé à Telma pourquoi elle avait pris une décision aussi importante de nous suivre sachant qu’elle a passé quelques accords avec les Kurozeto. Elle souffla et avoua que depuis qu’ils se sont emparé de la source d’énergie nourrissant ce monde, ses affaires tourne mal et ne pouvait continuer à vivre ainsi, les taxes augmentaient chaque mois, d’ici quelques temps, elle aurai été obligé à mettre la clé sous la porte, et puis elle voulait revivre une vie pleine d’action. Phopho commença à rigoler et lui rappela les quelques fois où ils étaient parti ensemble à la chasse. Je n’avais jamais vu Phopho si enjoué de se remémorer sa jeunesse. Une jeunesse pourtant marqué par ces barbares mettant à feu et à sang son foyer. Je devais en profiter d’en connaître plus sur eux, étant donné qu’ils parlaient de moments nostalgique je leur ai demandé comment ils se sont rencontrés. C’est alors que les rires et l’euphorie ce sont arrêtés et ont laissé place à un grand silence. J’insistais mais ils ne me répondaient pas. Phopho se retourna et me demanda d’arrêter. Que se cache t-il donc derrière leur rencontre ?

Une réponse sur “A la recherche d’un idéal. CHAP 5”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s