A la recherche d’un idéal. CHAP 2

Chapitre précédent

         7 Hysteria 3208, les Kurozeto étaient partout, cette race infâme soif de conquête a décidé de prendre le contrôle de ce qui l’entourait. De la plus infime poussière d’étoiles à la plus grande des galaxies. Elle a le contrôle sur tout, et nul ne peut s’en échapper. Le moindre mouvement d’une personne est perçu grâce aux ondes que le corps émet grâce à des puces microscopiques se trouvant au cœur des planètes. Une technologie avancé que nul personne avait entendu parler. En s’emparant du reste du soleil, ils peuvent choisir quel civilisation de n’importe quel planète aura le privilège de profiter des dernières lueur du soleil.  Évidemment le coût de cela n’est pas gratuit, Tout les mois chaque communautés choisissent une personne pour les représenter afin de débattre avec les autres représentant devant les Kurozeto. Celui qui sera le plus convainquant repartira chez lui et pourra bénéficier pendant le prochain mois des rayons du soleil. En guise de remerciement, la planète qui reçoit les rayons devra obligatoirement offrir une offrande digne des Kurozeto. Dans le cas contraire, la planète finira comme les autres représentants n’ayant pas réussi à convaincre les Kurozeto, c’est à dire mort. Aujourd’hui encore, tout le monde se rappel de cette planète désormais anéanti il y’a un an car elle n’avais pas respecter le pacte, leur offrande était si pittoresque que les Kurozeto n’ont pas hésité une seule seconde. C’est ainsi qu’ils se font respecter. La peur, ce sentiment connu par chaque civilisation sous le joug des Kurozeto.

Depuis ces évènements tragique, les Kurozeto se sont proclamé maître incontesté. Ce sont des barbares né, nul ne sais qui en est leur leader. On raconte qu’ils peuvent provoquer en duel leur Chef afin de prendre sa place. Comme quoi, la loi du plus fort fait intégralement partie de leur culture. Une culture que certains peuple soumis rejettent et essayent tout comme nous Rolelys d’être pacifiste.

Mais à quoi bon être pacifiste, on fini par se faire plus ou moins éradiquer. C’était le cas pour Chanal, et ce sera sûrement le cas pour celles qui essayent de faire comme nous. Beaucoup de Rolelys ont quitté leur patrie lorsqu’ils ont aperçu les Kurozeto venir. Ils ont littéralement abandonné leur mère patrie et nous ont laissé aucune chance lorsque nous avions combattu. Finalement certains d’entre nous sommes morts, d’autres sont parties se réfugié sur d’autres planète avec une nouvelle identité, et qu’en à moi comme beaucoup d’entre nous, capturé par les Kurozeto. Lorsqu’ils sont arrivés à Chanal, une personne avait parlé avec un haut-parleur disant qu’il fallait à tout prix ne pas nous tuer, juste nous capturer.  Ils étaient au courant pour notre Don! Personne ne savaient comment ils l’avaient appris, ce fut un choc, notre secret dévoilé au grand jour. Tout de suite nous avons pensé à un traître parmi nous… non, impossible! Nous avions eu du mal à nous battre tout en pensant que notre fin était venu, nous nous sommes rappelé du jour où ils étaient déjà venu prendre nos enfants pour les utiliser en tant que cobayes… peut être ont-ils deviné notre secret à ce moment là ? Avec peu de personne, ça m’a l’air improbable… Ou alors, un potentiel traître se cachait parmi nous depuis le début et fait partie des lâches qui nous ont abandonné lorsque nos assaillants sont venues. Voilà un mystère à éclaircir… Je mènerai l’enquête lorsque je me serai sorti de ce lieu où la plupart d’entre nous est enfermé. Il faisait noir, et très chaud, c’était une fournaise. Enfermé dans des cages nous n’avions aucun moyen de nous défaire de nos liens, personne osaient toucher les barreaux, la température était tellement élevé que le sol en lui même nous brûlait les pieds. Parfois quelques gardes venaient nous inspecter et jetés de l’eau gelé sur le sol. Évidemment, l’eau était déjà passé de l’état liquide à l’état vapeur en quelques secondes… Nous avions tous faim et soif, certains d’entre nous commençaient à imaginer tout et n’importe quoi, la température leur montait à la tête. Nous ne pouvions plus continuer comme cela, ils nous maltraités tout en nous gardant en vie.  Certains de nos camarades auraient préférés mourir au lieu de survivre. Mais nous étions des prisonniers extrêmement important pour eux, on commençait à s’imaginer qu’on pouvait exiger tout et n’importe quoi mais ce n’était pas le cas, voir quelques uns d’entre nous mourir devant leur yeux ne les préoccupés pas plus que ça. Nous ne pouvions rien faire, une idée est venue à l’esprit d’une personne en voulant tous nous tuer afin que les Kurozeko interviennent. Nous étions finalement en danger à l’extérieur mais aussi à l’intérieur de la cage. Au final ce dernier s’est fait lâchement tué par nos assaillants. Son idée ne leur à pas plus, surtout lorsqu’il à commencé à mettre son plan à exécution. Heureusement aucune autre victime était à déplorer. Nous avons appris plus tard que nous étions enfermé dans une usine sur la planète la plus loin du soleil. Mais qui dit loin du soleil dit aussi loin de Chanal, notre chez nous commençait à nous manquer, certains enfants étaient séparés de leur parents, nous essayions alors de leur donner un peu d’amour afin de combler ce vide affectif. Pour les Kurozeko nous n’étions que de la marchandise, un simple objet de valeur. Plusieurs usine étaient créaient sur plusieurs planètes, une usine à Rolelys disaient-ils, à quoi cela consistait se demandèrent les autres civilisations. Les Kurozeko étaient les seules à savoir pour notre Don, ils n’ont jamais répondus à la demande de ces derniers. Nous étions considéré tel du charbon à mettre dans un four pour quel le train avance. Selon leur envie ils envoyaient dans le feu une ou deux personnes. Personne ne savaient réellement pourquoi ils nous envoyaient au bagne, nous étions si rare à leur yeux… Pourquoi méritions nous un tel avenir alors..? Au bout de quelques jours, des gardiens sont arrivés pour prendre quelques uns d’entre nous, ils ont désigné au hasard et cela tombait sur des enfants orphelins.. quel triste sort.. j’ai décidé sans penser de prendre leur place afin qu’ils restent encore vie pendant un certain temps. On m’emmena alors avec dans une salle où commença un interrogatoire consistant à connaître l’emplacement des autres Rolelys enfui lors de l’attaque. Je n’avais aucune idée d’où mes confrères étaient partis, et même si je le savais je n’aurai jamais donné la moindre réponse. Mes réponses ne leur convenaient et décidèrent alors de choisir une méthode plus rigoureuse afin de me faire avouer des informations qui m’étaient totalement inconnu. Un des gardes et sorti pendant quelques minutes puis revenus à la charge avec un fouet. Un fouet couvert de sang, probablement le sang de mes semblables.. Je ne savais pas comment réagir, mes forces me quittèrent depuis que nous étions arrivés ici. Le garde agita son fouet faisant résonner toute la salle, j’ai alors aperçu sur les murs des fissures semblable aux coups de fouet, il faut être incroyablement puissant et être un maîtriser ce joujou à la perfection pour en arriver à là… Il pris son élan et commença à me donner un coup de fouet, puis me posa la même question me demandant ou se cachait le reste de Rolelys, j’avais beau leur dire la vérité, un coup de fouet m’étais donné pour chacune de mes réponses, je criais de toute mes forces et imaginé la douleur de ceux qui sont passé avant moi. La pitié leur ai inconnu, je n’osais pas ne pas répondre, ils m’auraient probablement laissé agoniser jusqu’à ce que la mort vienne à moi. Au bout d’une trentaine de fouet plus tard, ils m’emmenèrent alors dans un laboratoire. Il faisait froid, je commençais à voir flou, j’étais mort intérieurement. Je ne sais pas si c’était ma vue qui me jouait des tours mais j’ai cru apercevoir plusieurs Rolelys enfermer dans des capsules, ils étaient tous inconscient, ils ont commencé à ouvrir une capsule vide et me poussèrent dedans…. Tu connais après la suite, hein ? Eh! Phopho Réveille toi!

Chapitre suivant

Publicités

2 réponses sur “A la recherche d’un idéal. CHAP 2”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s