Commerce international: partie 3

Suite de cet article Commerce international : partie 2

Pourquoi délocaliser ?

Pourquoi les firmes deviennent-elles multinationales ?

Aujourd’hui, la production se mondialise en raison du développement des firmes multinationales (entreprises qui possèdent des unités de production à l’étranger; le groupe est composé d’une société mère et d’au moins une filiale située à l’étranger et détenue au moins à 50 % par la société mère).

Les implantations au Nord demeurent privilégiées, mais la présence au Sud est de plus en plus recherchée. Si près de 80 % des firmes proviennent des pays développés, les firmes originaires du Sud se multiplient, et ce non seulement dans les activités industrielles, mais aussi dans les activités de services.

Par ailleurs, on observe également un développement important du commerce intrafirme (échange de produits au sein d’une FMN, de filiale à filiale ou de filiale à société mère appartenant au même groupe). Le prix des transferts de produits est alors inférieur aux prix du marché et peut être manipulé de manière à localiser les bénéfices du groupe dans le pays où les impôts sont les plus faibles.

PHILIPPINES-CENTRES-APPEL
L’Inde a été une terre d’accueil pour les entreprises américaines en quête de délocaliser leur centre d’appel dans des zones moyen chères. Récemment l’Inde s’est retrouvée trop chère et les centres ont encore été délocalisés . Cette fois aux Philippines .

Quels sont leurs objectifs stratégiques ?

Les FMN  poursuivent des objectifs différents. Certaines FMN recherchent un approvisionnement régulier et de qualité en matières premières (ex.: Total). D’autres cherchent de nouveaux débouchés en s’adaptant  à la clientèle des pays émergents (Chine, Inde et autre pays d’Asie) ou des marchés souvent protégés des pays du Nord. D’autres encore tirent parti des avantages spécifiques à chaque pays d’implantation pour améliorer leur compétitivité. Elles organisent alors une décomposition internationale du processus productif qui maximise le rendement de chaque segment de la chaîne de valeur (cf. Les chausseurs Nike)/

Aujourd’hui, les FMN cherchent à combiner les différentes logiques et ont une vision directement mondiale des marchés, autour d’une structure financière d’organisation en réseau. Cette course à la compétitivité implique des choix: délaisser les activités purement productives pour se concentrer sur la conception et la distribution où le savoir-faire est beaucoup mieux valorisé (Nike ou Dell par exemple); ou de garder le contrôle de l’ensemble de la chaîne de valeur pour s’assurer de la qualité et la régularité de l’approvisionnement (Sony).

Globalement, les stratégies des FMN différents selon qu’elles privilégient l’une des deux versions de la compétitivité (capacité d’une firme ou d’un pays à s’imposer les différents marchés) : la compétitivité prix, qui correspond aux différents moyens de proposer un produit moins cher que celui de ses concurrents ou de la compétitivité produit ( ou hors produit), qui est centré sur la qualité du produit et des stratégies commerciales qui l’accompagnent.

On notera qu’actuellement une des grandes tendances à  l’oeuvre pour améliorer la compétitivité prix consiste à développer l’externalisation de la production, c’est-à-dire à transférer une fonction de l’entreprise (comptabilité, relation clients, etc.) vers une entreprise sous-traitante, que celle-ci soit sur le territoire national ou ) l’étranger (cf. les centres d’appel).

Pour résumer :

Firme Multi National de l’hémisphère  nord —> gagner en compétitivité structurelle  en conservant les emplois qualités ( ex: R et D).

—> Gagner en compétitivité-prix en délocalisant l’emploi peu ou pas qualifié ( baisse du coût du travail).

Suite de cet article : Commerce international parti 4

2 réponses sur “Commerce international: partie 3”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s